Chez Guillaume Belmonte, le soulier est affaire de tradition et d’excellence. Chaque paire est entièrement finie à la main et bénéficie d’un précieux savoir-faire artisanal, selon un cahier des charges exigeant. Elle est en outre personnalisée, en fonction des choix et goûts du client.

UNE ATTENTION UNIQUE PORTÉE À CHAQUE SOULIER

Réalisées à la commande, les chaussures Guillaume Belmonte se distinguent par leur fabrication exceptionnelle.

La première étape est une base manufacturée. Elle est confectionnée à l’extérieur selon des normes de qualité artisanale, dans la pointure, le modèle et la teinte choisis. Le client a le choix entre cinq couleurs de peausserie : saphir, rubis, diamant brun, onyx et ambre. Une fois cette forme réceptionnée en atelier, trois types de semelages sont proposés : lisse carrée, lisse ronde avec cambrion rond et lisse ronde avec cambrion en arête, avec quatre différentes couleurs de lisses en option. La taille des points de la couture finale est elle aussi personnalisable.

Au total, le processus de fabrication réclame la maîtrise de cinq métiers : le travail de forme et de conception ; le patronage, dans le respect des volume ; le piquage, cousu main ; le montage et l’assemblage, et enfin le travail d’embauchoiriste, puisque toutes les paires sont livrées avec leurs embauchoirs

UNE CLIENTÈLE D’AMATEURS AVERTIS

La marque Guillaume Belmonte entend toucher une clientèle élargie de trentenaires et quadragénaires amoureux du beau. Familiers du luxe mais lassés des purs produits de marketing, ils recherchent des pièces rares et authentiques, à dimension humaine. Ils sont séduits par la forte valeur ajoutée d’une paire de souliers Guillaume Belmonte, qui représente douze à quinze heures de préparation réparties sur quatre semaines. A titre de comparaison, les chaussures dites de luxe mais fabriquées en industrie ne nécessitent que trois à quatre heures de travail.

Tout en requérant le même niveau de qualification, d’esthétique et de savoir-faire que le sur mesure, les modèles Guillaume Belmonte sont proposés à partir de 1.400 euros. Ce montant comprend les variations de couleurs, de finitions et la fourniture d’embauchoirs adaptés. Soit une réelle volonté de démocratisation, afin de mettre la plus haute expression du savoir-faire français à la portée d’un cercle large d’amateurs. Ces derniers ont, s’ils le souhaitent, la possibilité de suivre à l’atelier l ’élaboration de « leur s » soulier s e t d’échanger avec celui qui les fabrique, dans une totale transparence.